Adaptation du plan VIGIPIRATE à la menace terroriste

 
LOGO_VIGIPIRATE_URGENCE-ATTENTAT

Au premier rang des menaces de sécurité nationale figure la menace terroriste, qu’elle s’applique sur le territoire, contre les ressortissants ou les intérêts français à l’étranger, ou dans le cyberespace. Pour y faire face, la France dispose d’un dispositif national complet, dans lequel s’insère le plan VIGIPIRATE.

Cet outil d’aide à la décision, mis à la disposition du Premier ministre, associe tous les acteurs nationaux (l’Etat, les collectivités territoriales, les opérateurs publics et privés et les citoyens) à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

Le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN), à la suite du Conseil de défense et de sécurité présidé par le Président de la République, a présenté ce jeudi 1er décembre une nouvelle version du plan VIGIPIRATE de lutte contre le terrorisme, comprenant un niveau d’alerte supplémentaire.

Le plan VIGIPIRATE comprend 300 mesures s’appliquant à 13 grands domaines d’action tels que les transports, la santé et les réseaux… Ces mesures sont réparties entre un socle de mesures permanentes et un ensemble de mesures additionnelles. Ces mesures pouvant être activées en fonction de l’évolution de la menace et des vulnérabilités.

Trois niveaux de ce plan sont désormais possibles : lire la suite

> BROCHURE VIGIPIRATE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 18,41 Mb

> AFFICHES-VIGIPIRATE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,90 Mb

INFOGRAPHIE_VIGIPIRATE